Publicité

Tout sur le "Cool girl syndrome", ce comportement amoureux qui empêche les relations saines

Elle ne veut pas s'engager, ne s'encombre pas avec les sentiments, passe son temps à rire et ne veut surtout pas avoir l'air "désespérée" : façonnée par la société patriarcale, la "cool girl" est un idéal féminin vu dans de nombreux films. Voici pourquoi adopter ce comportement peut finir par empoisonner les relations...

Omniprésente dans la culture populaire, la Cool girl influence parfois les comportements des femmes dans leurs relations amoureuses. Sympa, détachée, surtout pas needy, la Cool girl, c’est un peu la meuf qu’on aimerait être, à l’instar de Kate Hudson dans Comment se faire larguer en dix leçons – sa “vraie” personnalité, pas la caricature de la Needy Girl qu’elle adopte – ou encore Mila Kunis dans Sexe entre amis. Mais la Cool girl existe-t-elle vraiment ou est-elle simplement le fruit d’un imaginaire patriarcal ?

Selon Urban Dictionary, cet archétype féminin est particulièrement apprécié des hommes hétérosexuels car elle répond à beaucoup de leurs critères : la Cool girl a des centres d’intérêts et des loisirs considérés comme “masculins”, tout en conservant une apparence physique qui répond à leur idée de la féminité. Côté caractère, elle est unique car elle n’est pas "chiante" comme les autres femmes… Cependant, cette image de la Cool girl nous force à remettre en question nos comportements dans les relations amoureuses. À force d’y être exposé et d’adopter une attitude soi-disant détachée, celui-ci peut avoir des conséquences sur notre vie amoureuse et même favoriser les relations toxiques, selon Au féminin.

Comment le fait d'être“cool” peut-il entraîner des relations toxiques (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO-Virginie Efira : "Tout s'est débloqué", ses rares confidences sur ses relations amoureuses