Connaissez-vous l'origine du cookie ?

·1 min de lecture

Qui aurait pensé qu’une simple tablette de chocolat puisse changer la vie d’un couple d’aubergistes ? C’est pourtant ce qui est arrivé à Ruth et Kenneth Wakefield. A la fin des années 30, à Witman, dans le Massachusetts, ces deux Américains tiennent le Toll House Inn, un établissement aménagé dans un ex-relais de diligence, connu pour son décor colonial et sa carte très classique. Argenterie à table, employés tirés à quatre épingles, commande mémorisée… Chez eux, tout est pensé, pesé, orchestré pour un service irréprochable.

Un jour, alors qu’elle est à ses fourneaux, Ruth tombe sur un os. La cuisinière s’aperçoit qu’elle n’a pas assez de poudre de chocolat pour aromatiser sa prochaine fournée de biscuits. Jamais à court d’idées, cette jeune diplômée en arts ménagers se saisit d’une tablette de Nestlé noir, la morcelle et l’ajoute à sa préparation, rapidement enfournée. Contrairement à ce qu’elle avait envisagé, les éclats ne se mêlent pas à la pâte. Et pour cause, ils n’ont pas fondu, n’ayant pas atteint la température nécessaire. Sa sucrerie n’en est que meilleure. L’entrepreneure avisée la sert en accompagnement d’une crème glacée et la baptise chocolat chip cookie (biscuit aux éclats de chocolat), appellation résumée en France à cookie.

Si certains continuent d’affirmer qu’il s’agit bien d’un coup de génie, d’autres répliquent que l’intéressée était bien trop perfectionniste pour s’être laissé surprendre par un problème logistique. Quoi qu’il en soit, Ruth décidera de partager (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite