Connaissez-vous l'origine de la glace Häagen-Dazs ?

·1 min de lecture

Avec une vingtaine de parfums, Häagen-Dazs a bâti un véritable empire des glaces comptant plus de 900 boutiques dans le monde. Cet essor planétaire n’était sans doute pas imaginable pour Reuben Mattus, son fondateur. D’origine polonaise, sa vie bascule dès l’enfance avec la perte de son père durant la Grande Guerre. Il suit alors sa mère à New York. En 1921, cette dernière tient un petit commerce de crèmes glacées que le garçonnet, âgé de 9 ans, livre. En 1936, Reuben rencontre une Polonaise, Rose Vesel, qu’il épouse. Le couple se met à imaginer de nouvelles recettes.

En 1961, les Mattus ont deux idées de génie. La première : n’utiliser que de la crème et des ingrédients naturels. La deuxième : un nom improbable, sorti du chapeau par Reuben. Ces deux mots à consonance danoise, qui évoquent dans l’esprit des clients un artisanat scandinave de qualité, ne veulent, en fait, rien dire. D’ailleurs, ce cher Reuben mettra du temps à se rendre compte qu’il n’y a pas de tréma dans l’alphabet danois ! Le couple réalise de jolis packagings et distribue des échantillons gratuits à des boutiques locales. L’aventure Häagen-Dazs est ainsi lancée, autour du trio de parfums simples : chocolat, vanille et café. Après l’ouverture d’une première enseigne à Brooklyn, les glaces s’arrachent dans tous les Etats-Unis et, bientôt, en Europe.

En 1983, les Mattus céderont leur société au groupe agroalimentaire Pillsbury, qui transforme la marque new-yorkaise en leader du froid à l’échelle internationale. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles