Connaissez-vous la “respiration orgasmique”, qui permet d’atteindre l’orgasme sans se toucher ?

Karina Tess Hire - unsplash

Auralisme, slow sex, tantrisme... Toutes ces activités sexuelles favorisent l'attention au corps, et l'éveil des sens au niveau du plaisir. Ce lundi 5 septembre, le site Terrafemina via un article de Healthline met en avant une nouvelle pratique à essayer en solo : la "respiration orgasmique". Cette technique basée sur le souffle permet d'atteindre l'orgasme sans même avoir besoin de se toucher. Elle est "similaire à la respiration diaphragmatique profonde, utilisée dans certaines formes de méditation et de yoga, et consiste à prendre des respirations profondes et intentionnelles", explique la spécialiste d'éducation sexuelle Searah Deysach dans les colonnes de Healthline.

Malheureusement, au lieu de "jouer" avec afin d’obtenir un plaisir maximum, nombreux sont ceux qui, à l'approche de l'orgasme, bloquent leur respiration... qu'ils soient seuls ou à deux. "Cela arrive pour diverses raisons : les nerfs, l'excitation, la peur de se laisser aller, une tentative d'étouffer vos sons pour ne pas déranger les enfants", note la sexologue Jessica O'Reilly, au magazine SELF. Si certaines personnes sont peu sensibles à leur propre souffle, il n'est jamais trop tard pour en prendre conscience et apprendre à le maîtriser ! Voici comment se lancer.

Atteindre l'orgasme en respirant de façon stratégique nécessite une certaine sensibilité et de s'intéresser à ses sept chakras, connus comme les centres d'énergie du corps et de l'esprit. Pour activer ces fameuses zones, il faut "s'entraîner à respirer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mindy Kaling s’insurge contre la pression faite aux femmes à être en couple
Voici l’activité ultime qui développera votre ocytocine, l’hormone de l'attachement du couple
Sexo : un homme qui participe aux tâches domestiques exciterait plus les femmes
Dating : le “small talk” permettrait de cerner la personnalité de quelqu’un en quatre minutes
Qu’est-ce que l’infidélité financière, ce mal qui ronge le couple et pousse parfois à la rupture ?