Le Conseil économique et social s’est prononcé sur une légalisation encadrée du cannabis en France

©iStock/ Dmitry_Tishchenko

Ce mardi 24 janvier, le Conseil économique et social (Cese) a préconisé dans un projet d’avis soumis au vote, une légalisation encadrée du cannabis en France.

Une commission ad hoc a été créée il y a un an, afin d’enquêter et ouvrir les débats sur un sujet encore très sensible en France : la légalisation du cannabis. À l’issue de plusieurs mois de travail, le constat est irréfutable. Les politiques françaises vis-à-vis de cette drogue, dite douce se sont montrées inefficaces et sont considérées comme un échec. Un projet d’avis a par conséquent été rendu ce mardi, par le Cese préconisant une légalisation encadrée du cannabis récréatif. « Il est temps de changer de paradigme », s’est exprimé Jean-François Naton, membre du Cese et président de cette commission temporaire.

Le cannabis en France

Malgré la forte mobilité des services de police et de la justice face au trafic de cannabis, l’ampleur de celui-ci reste croissante. Le niveau de consommation en France demeure le plus élevé en Europe. Selon une étude de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies, le cannabis est en effet la drogue illicite la plus diffusée au sein de la population française. Cette même étude affirme également que 10,6 % des 18-64 ans parmi les 23 661 adultes interrogés affirment avoir fumé du cannabis au cours de l’année 2021. Ce sont notamment les jeunes consommateurs qui sont de plus en plus exposés à des produits non contrôlés.

La solution du Conseil économique et social

En s’inspirant de la légalisation du cannabis récréatif au Canada, à Malte ou encore d’ici 2024 en...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi