Tous nos conseils pour bien préparer un pamplemousse

Tout savoir sur le pamplemousse

Le pamplemousse est gorgé de vitamine C, mais aussi d'antioxydants et de fibres, tout en ne contenant pas beaucoup de sucres et en apportant peu de calories. Les fibres et l'eau qui le composent permettent de vous rassasier rapidement sans culpabilité, donc ! Ajouter le pamplemousse à votre alimentation, c'est conjuguer plaisir gustatif et santé. Pamplemousse ou pomelo d'ailleurs ?

⋙ La recette de la tartelette au pamplemousse meringuée - Le goûter de Faustine

Quelle est la différence entre un pamplemousse et un pomelo ?

En France, on consomme en général du pomelo, et pas du pamplemousse. Le pamplemousse est en effet un fruit énorme, dont le nom latin, Citrus maxima, dit tout : il peut atteindre plusieurs kilos et avoir une circonférence de plusieurs dizaines de centimètres ! C'est donc plutôt des pomelos que vous trouvez sur les étals des marchands. Hybride entre le pamplemousse et l'orange, il est de plus petite taille, son écorce est moins épaisse, et sa pulpe est beaucoup plus juteuse que celle du pamplemousse.

Quand manger le pamplemousse, le soir ou le matin ?

Ça dépend ! Le pomelo est un excellent brûle-graisses. Si vous cherchez à limiter l'apport lipidique, vous pouvez par exemple consommer la moitié d'un pamplemousse (enfin, pomelo !) avant le repas. De plus, il vous rassasiera et vous aurez tendance à moins manger au cours du repas. Mais comme le pomelo stimule le métabolisme, il est aussi possible de le consommer en dessert, pour mieux digérer. Vous pouvez manger du pamplemousse le matin comme le soir : notre organisme est bien fait, il élimine la vitamine C dont il n'a pas besoin, donc ce n'est pas un pomelo qui va vous empêcher de dormir la nuit. Et il n'apporte pas énormément de sucre, donc ce n'est pas un excitant. À vous donc de décider quand cela vous chante. Attention toutefois : la combinaison du pamplemousse et de certains traitements médicamenteux peut être dangereuse. Si vous consommez régulièrement des pomelos, demandez

(...) Cliquez ici pour voir la suite