Nos conseils pour un jardin qui ne coûte rien (et qui rapporte!)

Tout jardinier ne cesse d’imaginer, de rêver : un nouveau rosier, un arrosage automatique, une tondeuse électrique silencieuse... Autant d’envies qui finissent par impacter le budget familial. Pour limiter les frais, on utilise tous les moyens qui permettent d’économiser sur les divers postes de dépenses, en ayant notamment recours aux cadeaux offerts par la nature. On peut également louer son outillage, et même son jardin !

Je passe au compost

De 30 à 40 % du contenu de nos poubelles sont composés de déchets organiques. En les recyclant dans un compost, on économise sur le coût d’enlèvement des ordures tout en créant un terreau de qualité, qui finit par coûter cher quand on doit l’acheter. Marc de café, épluchures, boîtes à oeufs en carton, papiers essuie-tout blancs, cendres, tontes de la pelouse, fleurs fanées, feuilles mortes... Cet humus nourricier apprécie presque tout, à l’exception des produits d’origine animale.

Astucieux, le compost 2-en-1.

Si vous ne disposez que d’un petit jardin ou d’une terrasse, pourquoi ne pas réunir dans un même bac, facile à bricoler, les déchets organiques qui serviront de nutriments aux végétaux plantés dedans ? Telle est l’idée de l’ingénieux Recyplant, un potager-composteur conçu par Jean-Paul Tranchant, agronome jardinier. A la clé, la promesse de recycler 3 kg de déchets par semaine, et de récolter 30 kg de légumes et de fruits par an. A découvrir dans Un potager-compost sur ma terrasse, éd. Alternatives, 13,50 €.

Je pratique le paillage (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles