Comment conserver les châtaignes ?

À quelle période ramasser des châtaignes ?

Les feuilles commencent à roussir, les coques des fruits tombent : c'est le début de l'automne et la saison idéale pour ramasser des châtaignes. La période de récolte commence fin septembre et se prolonge jusqu'en novembre, mais les meilleures se trouvent à mi-saison.

Pour ramasser des châtaignes de qualité, quelques conseils :

La coque de la châtaigne doit être brillante et sans trou (ce qui serait la preuve de quelques habitants à l'intérieur).Ne les confondez pas avec le marron qui a une forme ronde alors que la châtaigne est en partie aplatie et plus petite.La taille ne compte pas : ce n'est pas parce que votre châtaigne est petite qu'elle n'est pas charnue.Faites attention aux périodes de chasse et aux droits de propriété de votre lieu de récolte.

Enfin, pour profiter au mieux de votre récolte, occupez-vous-en rapidement afin d'éviter que des insectes dévorent vos trouvailles.

La méthode infaillible pour conserver les châtaignes

Une fois la récolte faite, il faut trier les châtaignes avant de choisir le moyen de les conserver. On utilise la méthode de trempage pour ôter celles qui sont véreuses et aider à la conservation du fruit. Pour cela, on fait tremper les fruits dans un bac d'eau et l'on retire toutes celles qui flottent (preuve qu'il y a de l'air à l'intérieur). Cette étape peut prendre jusqu'à 9 jours selon la quantité de châtaignes que vous possédez. L'eau doit être changée chaque jour. Le trempage permettra aux châtaignes de se conserver plus longtemps. Après le trempage, elles sont immédiatement consommables. Vous pouvez les cuire ou les faire sécher.

Le séchage naturel à l'air prend plusieurs jours (entre 5 et 8). On peut les enfumer pour les assécher plus rapidement. L'important est de surveiller l'évolution de vos fruits : s'ils deviennent noirs ou mous, direction la poubelle.

Une fois le trempage et le séchage effectués, disposez de vos châtaignes comme vous voulez. Les cuire au four, les conserver au congélateur,

(...) Cliquez ici pour voir la suite