Comment conserver la ciboulette ?

Star des potagers urbains, la ciboulette viendrait de Sibérie. Si on adore glisser cette herbe fraîche dans nos plats, elle a l'avantage de se marier avec toutes sortes de saveurs. Tarte au chèvre, asperges blanches, dips... La ciboulette vient délicatement parfumer nos assiettes. Facile à utiliser, il est souvent moins simple de la conserver. Heureusement, on vous livre le secret pour prolonger sa durée de vie !

Comment conserver de la ciboulette fraîche au frigo ?

Les herbes ont la fâcheuse tendance de sécher très rapidement. Normal, elles ont besoin d'eau pour rester fraîches. Ainsi, pour éviter de gâcher le bouquet de ciboulette que vous venez de cueillir ou d'acheter, il existe une astuce qui fonctionne à tous les coups. Cette technique, c'est le chef Cyril Lignac qui l'a récemment partager dans l'une de ses émissions Tous en cuisine. S'il parlait des feuilles de menthe, cela fonctionne aussi très bien pour la ciboulette. Il vous suffit d'humidifier une feuille de papier absorbant et de l'enrouler autour des brins de ciboulette. Placez-la ensuite dans votre réfrigérateur, cela la conservera jusqu'à une semaine. Attention, il est important de changer le papier absorbant régulièrement afin que ce dernier reste mouillé. Si vous ne voulez pas déposer directement la ciboulette dans votre réfrigérateur, vous pouvez également la glisser dans une boîte fermée hermétiquement.

Est-ce qu'on peut congeler de la ciboulette ?

Bien qu'assez fragile, comme le basilic ou la menthe, il est tout à fait possible de congeler de la ciboulette. Seule règle à suivre : le faire juste après la cueillette. Une manière toute simple de s'assurer que les herbes ont encore toutes leurs saveurs. Avant de les congeler, pensez aussi à bien les laver, puis à les essorer convenablement, à l'aide d'un torchon propre ou même d'une essoreuse à salade. Vous avez ensuite, plusieurs options pour conserver votre ciboulette au congélateur.

Comment conserver de la ciboulette au congélateur ?

Vous pouvez congeler

(...) Cliquez ici pour voir la suite