Comment conserver des poires ?

Comment savoir si une poire est mûre ?

Les poires sont des fruits relativement fragiles qui peuvent se conserver une dizaine de jours au maximum si elles sont placées dans un endroit frais et sec. Mais cela est valable pour celles qui sont mûres, ce qui suppose d’en savoir un peu plus sur les poires !

Une fois cueillies, les poires mûrissent à température ambiante en une petite semaine et leur peau ne changera pas de couleur. Aussi, pour savoir si une poire est mûre, il faut tâter la base du pédoncule qui doit être légèrement dépressible avec une pression douce.

Attention toutefois, les poires passent rapidement du stade de mûres à pourries, alors ne traînez pas trop lorsqu’elles sont à point, vous disposez de deux à trois jours tout au plus !

Nos conseils pour conserver les poires au réfrigérateur

Une poire mûre se conserve correctement au réfrigérateur pendant environ 5 jours. Il est bien entendu préférable de la laisser entière. Si elle est épluchée, enveloppez-la de cellophane, mais vous devrez dans ce cas la consommer dans les 24 heures.

Quoi qu’il en soit, sachez que si vous mettez une poire au réfrigérateur avant qu’elle ne soit mûre, vous l’empêcherez de mûrir. L’idéal est donc de laisser mûrir la poire à température ambiante, puis, lorsqu’elle est prête, de la placer au réfrigérateur.

Comment conserver des poires au congélateur ?

Congeler des fruits et des légumes est tout à fait envisageable. Ainsi, il est possible de conserver des poires beaucoup plus longtemps en les mettant au congélateur. Il faudra toutefois que vous les prépariez :

lavez-les, épluchez-les, coupez-les en deux et épépinez-les ;arrosez vos poires d’un filet de citron pour éviter qu’elles ne s’oxydent ;faites une première congélation de 12 à 24 heures en disposant les demi-poires à plat sur une plaque couverte d’un papier cuisson ;puis regroupez-les par portions de 500g dans des sachets de congélation ;étiquetez le sachet en mentionnant la date, sachant que vos poires pourront se conserver pendant

(...) Cliquez ici pour voir la suite