Comment conserver de la salade ?

Cresson en hiver, laitue en été, mâche, d'octobre à mai... À chaque saison, sa salade ! Peu calorique et légère, c'est la reine des petits plats minutes. Avec une vinaigrette, en soupe ou pour accompagner des crêpes au jambon : la salade verte trouve une place de choix dans nos assiettes ! Facile à préparer, le plus difficile reste encore de la conserver. Mode d'emploi.

Comment garder une salade entière non lavée hors du réfrigérateur ?

Ce qui détériore les feuilles de salade, en les faisant flétrir et en les rendant marron, c'est l'humidité. Pour permettre à votre salade de conserver son croquant et sa jolie couleur verte, sans avoir à la laver, munissez-vous de papier absorbant. Prenez un saladier ou une corbeille à fruit et tapissez-la de papier. Puis, déposez simplement votre salade. Attention, cette technique ne permet pas de garder votre salade bien longtemps. Elle ne peut être utilisée que si vous prévoyez de la consommer dans la journée ou au maximum, le lendemain midi.

⋙ Découvrez nos meilleures recettes pour cuisiner la salade

Tupperware®, torchon, bocal : comment conserver la salade fraîche, sans plastique, au réfrigérateur ?

Pour prolonger la conservation de la salade verte plusieurs jours, le mieux est encore de la mettre au réfrigérateur. Pour ce faire, commencez par laver votre salade en l'effeuillant et en la laissant tremper quelques instant. Puis, essorez-la bien, afin d'enlever un maximum d'eau. Vous avez ensuite plusieurs options :

Mettre la salade dans un saladier : c'est l'astuce qui permet de conserver la salade le plus longtemps. Tapissez le saladier de papier absorbant et déposez les feuilles. Recouvrez avec un peu de papier film et placez le tout en bas, dans le réfrigérateur.Mettre la salade dans un torchon : une fois lavées et essorées, mettez les feuilles dans un torchon propre. Enroulez-la bien afin qu'elle ne soit pas en contact avec l'humidité, puis déposez le torchon dans le bac à légumes. Mettre la salade dans un Tupperware® : pour enlever

(...) Cliquez ici pour voir la suite