Constipation : comment stimuler le transit sans laxatifs

·1 min de lecture

Dans le secret de ses toilettes, près d'une femme sur trois souffre de constipation. 44 % d'entre elles sont gênées de façon régulière, soit au moins une fois par mois, et la proportion augmente encore parmi les femmes enceintes, celles qui sont ménopausées et les personnes âgées (sédentarité, traitements médicamenteux). Des chiffres inchangés depuis des années !

Le fait d'aller moins de 3 fois par semaine à la selle - c'est la définition officielle de la constipation - ne se solde pas seulement par un ventre ballonné, voire douloureux. Un transit ralenti va aussi avoir tendance à favoriser les cystites, les mycoses, les hémorroïdes, et à fragiliser le périnée. Mais améliorer les choses n'est pas si simple : il ne suffit pas de se masser le ventre dans le sens des aiguilles d'une montre et de manger des pruneaux tous les matins, même si cela fait partie des bons réflexes à adopter.

Il n'existe pas une mais des constipations

Souvent, la constipation est installée depuis l'enfance. Et les femmes ont entendu leurs propres mères s'en plaindre. Pourtant, il n'est jamais trop tard pour s'en occuper. En changeant durablement son hygiène de vie, il est possible d'être beaucoup moins gênée par la constipation.

Chez certaines, la constipation apparaît de temps en temps au cours d'un voyage, d'un changement des habitudes de vie ou du régime alimentaire, puis disparaît d'elle-même après quelques jours. Mais chez d'autres, la constipation se manifeste régulièrement (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Boissons énergisantes : ces cas d'infarctus qui inquiètent les médecins
Carte des pollens juin 2021 : les pollens de graminées commencent à diminuer
Dengue : des chercheurs découvrent comment identifier les formes graves
Qu'est-ce qui fait vieillir les artères ?
Covid-19 : il attaque aussi les neurones

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles