"Je continue à m'occuper de lui" : Stromae se confie sur la paternité

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"La dernière chose que j'ai appréciée, c'est quand mon fils m'a dit que je lui manquais. Ça me touche, je me suis occupé de lui, et je continue à m'occuper de lui". Lors d'une interview diffusée par la chaîne Clique sur YouTube, Stromae est revenu sur cette relation forte qui le lie à son fils de trois ans. Un témoignage particulièrement intime de la part du jeune chanteur belge.

Stromae insiste durant cet entretien sur "cet amour et cette confiance mutuelle" qui l'associent à son enfant. Une parole touchante, d'autant plus que Stromae déplore le fait de ne pas dédier suffisamment du temps à son fils ces deniers mois, à cause de la promotion de son dernier album.

Malgré tout, l'interprète de Papaoutai ne cesse de consolider ce lien, en parallèle de sa vie d'artiste.

"C'est vraiment un truc graduel"

"Il n'y a pas vraiment d'explications en fait, ça vient, c'est animal (...) Ma femme a eu neuf mois pour s'en rendre compte, moi ce n'était pas dans mon corps donc forcément il faut un petit temps d'acclimatation, s'apprivoiser. Je ne me suis pas dit à propos de lui : 'Je l'aime de manière inconditionnelle', c'est vraiment un truc graduel", a-t-il déclaré à propos de cette relation père/fils qui lui tient tant à coeur.

Des mots qui ne surprennent pas pour qui connaissent bien Stromae. De ses entretiens à ses chansons, l'artiste aime effectivement à privilégier une parole intimiste et empathique. Comme lorsqu'il...

Lire la suite


À lire aussi

Ces pères nous confient pourquoi ils attendaient l'allongement du congé paternité
"Immenses espoirs" et "terreur" : Julien Doré se confie sur sa paternité
"28 jours pour le congé paternité, c'est un minimum"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles