La contraception d'urgence en 6 questions

·1 min de lecture

Une contraception d’urgence est une méthode contraceptive qu’une femme peut utiliser pour prévenir une grossesse non désirée après un rapport non ou mal protégé. Il est important de rappeler qu’il ne s’agit pas d’une méthode permettant d’interrompre une grossesse en cours.

Quelles sont les contraceptions d’urgence ?

Il existe deux types de contraceptions d’urgence :

  • Le dispositif intra-utérin en cuivre (stérilet) : grâce à l’effet toxique du cuivre sur les gamètes (ovule et spermatozoïdes), le stérilet empêche la fécondation. Il provoque également une inflammation de la muqueuse utérine, l’endomètre, et empêche l’implantation de l’ovocyte fécondé. Il est considéré comme très efficace.

  • Les pilules hormonales contraceptives d’urgence, ou pilules du lendemain : elles vont retarder ou bloquer l’ovulation. Il en existe de deux types : au lévonorgestrel (Levonorgestrel Biogaran, NorLevo) ou à l'ulipristal acétate (EllaOne). Elles ne sont pas efficaces à 100 % et en cas de vomissements dans les 3 heures qui suivent la prise, il est nécessaire de reprendre un comprimé.

Quel est le délai pour la prendre après un rapport à risque ?

Quelle que soit la contraception d’urgence choisie, le plus tôt possible sera le mieux. Plus la contraception d’urgence est prise rapidement, plus elle est efficace.

  • Le stérilet au cuivre peut être mis en place jusqu’à 120 heures, soit 5 jours, après un rapport sexuel non protégé.

Lire la suite sur Topsante.com

Je n'ai plus aucun désir sexuel
Envie (Ep 2), l'émission des femmes qui assument leurs passions
Envie (Ep 1), l'émission des femmes qui assument leurs passions
Sexo : j'ai la sensation que mon vagin est trop large
Couples confinés : 3 clés pour désamorcer les conflits