Contre la fermeture de librairies, ces auteur·trices démissionnent de l'Année de la BD

Mathieu Dejean
·1 min de lecture
(Georges Gobet / AFP)
(Georges Gobet / AFP)

Puisque le gouvernement boycotte la culture, ils et elles ont décidé de boycotter le gouvernement. C'est en quelque sorte le message que plusieurs auteur·trices de BD ont fait passer, samedi 31 octobre, en démissionnant collectivement de leur poste de parrains-marraines de l'Année de la BD du ministère de la Culture.

“Incohérence et contradictions”

“Nous avons décidé, devant l'incohérence et les contradictions des choix politiques à l'égard de la culture et des métiers du livre en ce temps de pandémie, de démissionner immédiatement de cette responsabilité”, expliquent Catherine Meurisse (La Légèreté, Les Grands Espaces), Jul (Silex and the City, Lucky Luke), Florence Cestac (Harry Mickson, Filles des oiseaux) et Régis Loisel (Peter Pan, Magasin général) dans un communiqué intitulé “Vous les fermez ? On la ferme.”

Alors que l'Année de la BD 2020 avait été prolongée par le ministère de la Culture jusqu'en juin 2021, ces auteur·trices ne voient plus l'intérêt de soutenir la manifestation.

“Une mascarade vidée de son sens”

“Cette manifestation officielle ne s'a

Lire la suite sur lesinrocks.com