Contre les violences faites aux femmes, Make.org poursuit son combat

Emilie Poyard

220 000 femmes victimes de violences conjugales chaque année, 1 femme tuée tous les trois jours en moyenne par son conjoint ou ex-conjoint… Les attentes sont fortes en cette Journée internationale de l’élimination des violences à l’égard des femmes. Ce 25 novembre marque en effet la fin du Grenelle contre les violences conjugales, avec l’annonce par le gouvernement des mesures issues notamment des groupes de travail, dont certaines déjà dévoilées par Marlène Schiappa lors d’une interview au magazine ELLE. Ce lundi marque aussi le deuxième anniversaire de la Grande Cause de lutte contre les Violences Faites aux Femmes (#StopVFF), lancée par la plateforme citoyenne indépendante Make.org, en partenariat avec le magazine ELLE et la Fondation Kering.

Que s’est-il passé durant ces 24 mois ? Après une grande consultation nationale menée en 2017 auprès de 400 000 participants, Make.org a élaboré un plan d’action citoyen. Ces projets ont été développés avec la société civile, les associations référentes depuis de nombreuses années dans la lutte contre les violences faites aux femmes, comme la Fédération Nationale Solidarité Femmes ( FNSF) et la Fédération France Victimes, - qui ont contribué aux groupes de travail du Grenelle - mais aussi par les pouvoirs publics. Marlène Schiappa elle-même avait participé à ce plan d’action et nous confiait le 20 novembre dernier : « Le gouvernement fera tout ce qui est en son pouvoir mais ne pourra pas tout, tout seul. C’est grâce à la mobilisation de toute la société que nous ferons changer les choses et Make.org y prend toute sa part. » Plusieurs thèmes prioritaires abordés lors du Grenelle des violences conjugales ont fait l’objet d’actions concrètes pilotées par Make.org. Découvrez ci-dessous où en sont ces projets, que vous lectrices avez peut-être soutenus. 

« Certif Soutien Femmes »

picto Certif Soutien Femmes copie

Comment mieux former policiers et gendarmes qui reçoivent des femmes victimes de violences conjugales ? C’est la question qui se pose depuis des années. C’est précisément l’objet de l’action « Certif Soutien Femmes », un programme pédagogique numérique de sensibilisation des policiers, en complément des formations existantes....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi