Coronavirus : à cause du confinement, Montmartre est figé dans les années 1940

Ophélie Daguin

Depuis l’annonce du confinement, les habitants du XVIIIe arrondissement de Paris sont bloqués dans les années 1940.

Insolite mais vrai. Depuis l’annonce du confinement général, mardi 17 mars, Paris s’est progressivement vidée de ses nombreux touristes et habitants, lui donnant des allures de ville figée dans le temps. Une impression qui semble bel et bien se confirmer puisqu’un quartier de la capitale est désormais confiné dans les années 1940, durant la Seconde Guerre mondiale. Affiches de propagande, enseignes d’antan et panneaux d’indications écrits en allemand : depuis plusieurs jours maintenant, les rues Berthe et Androuet, situées dans le XVIIIe arrondissement de Paris et perchées sur la Butte Montmartre, ressemblent à une ville sous l’Occupation. Et pour cause. Si cette reconstitution, criante de vérité, pourrait tromper n’importe quels passants, c’est parce qu’il s’agit en réalité d’un décor de cinéma. Mais les récentes mesures de confinement, prises par le président de la République pour endiguer la pandémie de coronavirus, il y a moins d’une semaine, ont contraint les équipes du film d’abandonner le tournage ainsi que les éléments de décors et autres colifichets vintages. De quoi donner lieu à une poignée de clichés étonnants immortalisés par les riverains. « Juste au cas où Paris en quarantaine n’était pas assez désorientant : mon quartier était utilisé comme plateau de tournage quand le confinement a frappé. Maintenant, tout le pâté de maison est figé en 1941 », écrit un habitant, sur Twitter.

Just in case...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi