Coronavirus : comment combattre l’angoisse, un psy nous répond

Patrick Williams

Face au coronavirus, le monde entier frissonne. Une angoisse collective et parfois irrationnelle que décrypte le psychiatre et psychanalyste Serge Hefez. Éclairant.

Les ventes de « La Peste », d'Albert Camus, qui explosent en librairie,  « Contagion », le film de Steven Soderbergh, sorti il y a neuf ans, qui cartonne dans les téléchargements… Alors que les cas de coronavirus se multiplient en France, une peur irrationnelle s'empare de la population. S'il est logique de s'inquiéter et d'adopter quelques indispensables gestes de prévention (se laver les mains, éternuer dans son coude, etc.), notre angoisse ne prend-elle pas parfois une ampleur démesurée ? Quel effet le Covid-19 a-t-il sur le psychisme humain ? Notre manière de réagir dit-elle quelque chose de la société actuelle ? Le psychiatre et psychanalyste Serge Hefez, qui a travaillé longtemps sur l'épidémie de sida, nous répond.                                          

L’idée que l’autre, avec lequel nous cohabitons pacifiquement dans les transports, au travail (…) puisse devenir dangereux, voilà ce qui terrorise.

ELLE. Beaucoup d'entre nous sont très angoissés, même s'ils ne font pas partie des populations à risque, même s'ils savent que le virus est surtout dangereux pour les personnes âgées et celles souffrant d'affections respiratoires ou cardio-vasculaires. Comment peu-ton l'expliquer ?

SERGE HEFEZ. L'angoisse de l'épidémie est aussi vieille que l'humanité. Dans l'Antiquité, il y a eu la célèbre peste d'Athènes, la peste antonine à Rome. Ou la peste noire au Moyen Âge ou encore la terrible grippe espagnole en 1918. La crainte de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi