Coronavirus et grossesse : quels sont les risques pour les femmes enceintes et leurs bébés ?

Coronavirus : les femmes enceintes sont-elles particulièrement à risque ?

Les femmes enceintes présentent-elles plus de risques d’être touchées par le coronavirus Sars-CoV-2 ? Pour l’heure, "nous n'avons pas d'informations provenant de rapports scientifiques publiés sur la sensibilité des femmes enceintes au Covid-19", peut-on lire sur le site des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des Etats-Unis.

Le risque n’est pourtant pas à exclure, car on sait que pendant la grossesse, le système immunitaire des futures mamans a tendance à s’affaiblir, ce qui les rend plus vulnérables face aux infections respiratoires telles que la bronchite ou la grippe.

Une étude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) menée sur des femmes enceintes touchées par le coronavirus semble néanmoins rassurante : sur 147 femmes (dont 64 cas confirmés, 82 cas suspectés et un cas asymptomatique), seules 8 % étaient dans un état grave et 1 % dans un état critique. Mais ces recherches préliminaires étant basées sur un petit échantillon, ces résultats sont à prendre avec des pincettes.

Covid-19 : une transmission de la mère au fœtus est-elle possible ?

Le coronavirus Sars-CoV-2 se transmet essentiellement par l’intermédiaire de gouttelettes salivaires émises lorsque l'on parle, que l'on tousse, que l'on éternue, et par l’intermédiaire d’objets contaminés.

Mais une femme enceinte touchée par le coronavirus peut-elle le transmettre au fœtus ? S’il est encore trop tôt pour le dire, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des Etats-Unis soulignent que "dans une série limitée de cas récents de nourrissons nés de mères atteintes de Covid-19 (…) aucun des nourrissons n'a été testé positif".

Cependant, des médecins de l’hôpital pour enfant de Wuhan (Chine), ont décrit le cas d’un bébé né le 2 février dernier, et testé positif au coronavirus dont sa mère était atteinte. Il avait des signes vitaux stables, pas de toux ni de fièvre, mais présentait un essoufflement. Les examens

(...) Cliquez ici pour voir la suite