Coronavirus : HollySiz, la soeur de Vincent Cassel, est bloquée au Maroc et appelle à l'aide

L'épidémie du COVID-19, dit coronavirus, continue de faire des ravages. Face à la propagation du virus, de nombreuses mesures drastiques ont été prises pour tenter de protéger au mieux les populations. Parmi elles, le président Emmanuel Macron a annoncé lors de son allocution de ce jeudi 12 mars 2020, la fermeture des écoles jusqu’à nouvel ordre. Quant aux frontières, certains pays ont décidé de fermer les leurs. Ainsi, de nombreux ressortissants français sont coincés à l’étranger sans possible retour.

Bloquée au Maroc à cause de la pandémie, la chanteuse HollySiz a tenté de faire passer un message pour qu’on vienne en aide aux personnes dans le même cas qu’elle. Vendredi 13 mars 2020, la petite soeur de Vincent Cassel s’est emparée d’Instagram sur lequel on peut lire dans sa dernière publication : “Bonjour @lafranceaumaroc, nous sommes de nombreux ressortissants bloqués au Maroc. Le consulat nous dit de nous débrouiller, suite à la suspension des vols et votre numéro 'd'urgence' est injoignable !".

Hollysiz inquiète face au manque d'information

En légende de son post, Cécile Cassel, de son vrai nom, pousse un autre coup de gueule : “@lafranceaumaroc Aucun numéro ne fonctionne, les compagnies aériennes non plus ... aucune info !" En commentaire, de nombreux abonnés tentent de lui venir en aide et lui apporter leur soutien tout en expliquant : “Tout est bloqué... Apparemment le Maroc n’accepte plus d’avions en provenance de France / Espagne dans les heures à venir... Si possible, passez au plus vite par le Portugal pour partir. Courage !”.

En effet, "dans le cadre du suivi de l'évolution de la pandémie du coronavirus, notamment dans le continent européen", un communiqué a annoncé que “le Royaume du Maroc a décidé ce vendredi 13 mars la suspension, jusqu'à nouvel ordre, de toutes les liaisons aériennes et maritimes de transport de passagers, en provenance et à destination de la République française".

A lire aussi : Video - Coronavirus : énorme clash en direct entre un

(...) Cliquez ici pour voir la suite