Immunité : 6 huiles essentielles pour booster vos défenses naturelles

Dans la lutte contre le coronavirus, il est essentiel de respecter les gestes barrières et le respect des règles de distanciation sociale. Mais bonne nouvelle, les huiles essentielles peuvent être un outil préventif pour éloigner virus et microbes. Les conseils de Virginie Brevard, docteure en pharmacie et aromathérapeute, auteur de Soigner ses enfants efficacement et sans danger grâce aux huiles essentielles et aux hydrolats, (aux éditions Eyrolles, co-écrit avec Alix Lefief-Delcourt et disponible en avril).

Je veux assainir l'atmosphère : quelles huiles essentielles utiliser ?

Les bonnes huiles essentielles : l'HE de ravintsara, l'antiviral numéro un en aromathérapie, a aussi des propriétés immunostimulantes et antibactériennes. Si elle est indisponible, vous pouvez vous rabattre sur l'HE de saro, une plante de Madagascar qui a les mêmes propriétés. L'HE d'eucalyptus radié, en plus de ses vertus antivirales, agit sur la sécrétion de mucus. L'essence de citron est un assainissant atmosphérique.

Par diffusion : dans un diffuseur par nébulisation, versez 30 gouttes d'huile essentielle de ravintsara ou de saro, 30 gouttes d'HE d'eucalyptus radié, 60 gouttes d'essence citron. Diffusez dans les pièces à vivre pendant 20 à 30 minutes trois fois par jour.

Attention, ce mélange est contre-indiqué chez les personnes épileptiques, asthmatiques en raison de la présence de 1,8-cinéole dans le ravintsara et l'eucalyptus radié. Dans ce cas, misez plutôt sur 60 gouttes d'huile essentielle de palmarosa, antivirale et antibactérienne avec 60 gouttes d'huile essentielle de citron dans un diffuseur par nébulisation.

Ne pas diffuser dans une chambre d'enfant, car ces huiles essentielles sont contre-indiquées chez eux. Et si vous ressentez une gêne lors de la diffusion, stoppez celle-ci.

Je veux tenir l'infection à distance si une personne est malade dans le foyer

Les bonnes huiles essentielles : l'HE de palmarosa a des propriétés antivirales, antibactériennes et antifongiques. L'HE de thym

(...) Cliquez ici pour voir la suite