Coronavirus : « Tous les indicateurs montrent que la situation est contrôlée », affirme Olivier Véran

Margot Ruyter

Le ministre de la Santé a indiqué, ce matin, que l’Hexagone compte 200 foyers épidémiques particulièrement surveillés depuis le déconfinement, le 11 mai dernier, afin d’éviter une deuxième vague de l’épidémie.

« Nous identifions plus de 200 clusters depuis le déconfinement ». Invité de « RTL », ce jeudi, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a insisté sur le contrôle de la crise par les autorités sanitaires. « Depuis 10 semaines consécutives, le nombre de cas se réduit. Nous avons tous les indicateurs qui montrent que la situation est contrôlée », a-t-il déclaré. Un contrôle maintenu grâce à une stratégie « offensive, de tests, d’isolement, de contact tracing, et puis au prix de l’effort demandé aux Français qui est le respect des gestes barrières, la distanciation sociale et le port du masque partout où c’est recommandé », a-t-il détaillé. Un effort rendu néanmoins difficile pour les catégories de Français les plus pauvres, a admis le ministre. « Il y a des endroits qui mélangent le confinement, à plusieurs dans un site fermé, avec de la précarité qui peut favoriser la circulation du virus », a-t-il regretté.

@olivierveran - @MinSoliSante : "En France métropolitaine, nous identifions plus de 200 clusters depuis le #déconfinement. (...) Il n’y a pas eu de diffusion communautaire à partir d’un cluster depuis 10 semaines" #RTLMatin @VenturaAlba #COVID19 pic.twitter.com/kLcPMFEdKy

— RTL France (@RTLFrance) July 2, 2020

Malgré ces clusters [ndlr : foyers épidémiques], pas question de reconfiner, a indiqué Olivier Véran. « Ce que je peux vous dire c’est que depuis plus de dix semaines qui nous avons levé le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi