Coronavirus : Jean-Michel Blanquer annonce une émission pour “accompagner les révisions des 8-12 ans” sur France 5

C’est une mesure sans précédent. Dès ce lundi 16 mars 2020, tous les établissements scolaires de France seront fermés jusqu’à nouvel ordre. Une mesure forte et nécessaire pour ralentir la propagation du coronavirus. Si enfants et adolescents se sont réjouis en apprenant la nouvelle, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation Nationale, a rappelé ce samedi 14 mars : "Cette période ne doit pas être considérée comme une période de vacances, mais comme une période où nous travaillons différemment". Il précise : “En réalité, tout le monde reste au travail, parmi les adultes, à l'Éducation nationale, simplement certains le font par télé-travail, les autres le font en étant présent dans l'école et dans l'établissement".

Pour permettre aux 13 millions d’élèves et autres professeurs de suivre le programme scolaire, la télévision pourrait bien devenir un outil de travail. “Nous effectuons un travail depuis plusieurs mois avec le service public de l'audiovisuel, notamment à travers une plateforme qui s'appelle Lumni. Cette plateforme Lumni que nous avons inaugurée avec le ministre de la Culture et les autorités audiovisuelles permet de proposer des contenus audiovisuels éducatifs aux enfants", a-t-il expliqué.

Une émission de télé et une plateforme pour faire école à la maison

Dès le 23 mars prochain “une émission quotidienne sur France 5, intitulée Maison Lumni, en fin de matinée de 52 minutes, va accompagner les révisions des 8-12 ans. Elle va être réalisée en lien avec le Ministère de l'Éducation Nationale et elle est illustrative de cette mobilisation de l'audiovisuel. Le service public d'audiovisuel sera évidemment en pointe. Ce sera vrai aussi pour les radios, mais cela peut être vrai pour l'ensemble des radios et des télévisions et même des journaux de notre pays, qui peuvent faire de nous une nation éducative”.

Parmi les autres annonces phares de cette intervention, Jean-Michel Blanquer a rappelé que les professeurs pourront assurer les cours grâce à des classes virtuelles

(...) Cliquez ici pour voir la suite