Coronavirus : l’Assurance Maladie garantit le secret médical pour toutes les personnes atteintes du virus

Margot Ruyter

L’organisme ne divulguera pas d’informations personnelles concernant les patients porteurs du coronavirus. Cependant, 6 500 personnes auront accès au fichier de recensement.

L’Assurance Maladie appliquera bien le principe du secret médical aux porteurs du coronavirus. Face à la montée de l’inquiétude sur la protection des données personnelles, réveillée par le lancement de l’application gouvernementale « StopCovid », le directeur général de l’Assurance Maladie, Nicolas Revel, a tenu à rassurer. « Le fichier va simplement indiquer qu'un patient a été testé positif et qu'il a bel et bien le Covid-19. Ce fichier n'est pas là pour ficher les malades », a-t-il indiqué, au micro de « France info », ce lundi. « Il est surtout là pour que ces patients, s'ils le souhaitent, s'ils veulent nous aider, nous permettent de remonter une chaîne de contamination. Quand une épidémie se diffuse, la seule manière de l'arrêter, c'est de faire cela. Alors, on va lui demander qui il a rencontré, qui il a vu de manière rapprochée, avec des critères très précis dans les 48 heures qui ont précédé l'apparition de ces symptômes », a expliqué le directeur général de l’Assurance Maladie. 

L’objectif de l’Assurance Maladie ? Identifier les personnes qui ont été en contact avec des malades pour enrayer la propagation du virus. Les personnes contactées — sur la base des données que le malade aura accepté de fournir — se verront proposer tests, masques et, s'ils le souhaitent, « observer une période d’isolement », détaille Nicolas Revel. L’Assurance Maladie pourra, le cas échéant, leur fournir...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi