Coronavirus : voici la liste des enseignes qui livrent à domicile courses et plats

C.B

La pandémie de coronavirus continue de se propager à travers le monde. Pour faire face, la France a annoncé ce samedi 14 mars des mesures drastiques : fermeture des bars, restaurants, cafés, cinémas ou encore discothèques. Seuls restent ouverts les magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureau de tabac ou stations-essence. Les services de livraison de repas et de courses à domicile devraient connaître, eux, un énorme essor dans les prochains jours. Le point sur ces sites qui permettront aux Français de continuer à s’alimenter, même confinés. 

Les supermarchés qui livrent les courses à domicile

Les supermarchés et hypermarchés demeurent ouverts. Il est donc toujours possible de se déplacer pour faire des courses. Ceux qui préfèrent éviter les contacts peuvent également utiliser le drive ou se faire livrer à la maison. Nombreuses sont les enseignes à proposer ces services, comme E. Leclerc, Carrefour ou Monoprix

Les magasins bio qui livrent les courses à domicile 

Même chose du côté des magasins d’alimentation bio qui maintiennent les livraisons à domicile, à l’instar de Biocoop, Greenweez, Naturalia.

Les fruits et légumes livrés à domicile

Plusieurs sites proposent la livraison de fruits et légumes à la maison. C’est le cas de Rungis chez Vous, qui apporte chez ses clients un panier frais depuis Rungis. Un service sans intermédiaires, directement du producteur au consommateur. 

Les petits commerçants de quartier et producteurs livrés à domicile

Pour ceux qui privilégient les commerces de proximité, le local ou les petits producteurs, rendez-vous sur La Ruche qui dit oui, Epicery, Mon Marché, Potager City

Les produits surgelés livrés à domicile

De grandes enseignes spécialisées dans les produits surgelés, comme Picard, Toupargel ou Thiriet proposent également ce service. 

Les box de repas à cuisiner soi-même livrées à domicile

Ceux qui manquent d’inspiration et préfèrent se laisser guider peuvent compter sur des...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi