Coronavirus : une personnalité politique accorde son masque à sa tenue et crée la surprise

Crise sanitaire ne rime pas avec relâchement. Bien que le monde entier vive au rythme de l’évolution de la pandémie de Coronavirus Covid-19, la vie suit son court. Surtout quand il est question de politique. Samedi 21 mars, la présidente slovaque Zuzana Čaputová a accueilli les membres du nouveau gouvernement anti-corruption OLaNO (élu au début du mois de mars) au palais présidentiel de Bratislava. Face au premier ministre Igor Matovic, venu prêter serment, la présidente a affiché un look irréprochable jusqu’au masque de protection.

Pour ce nouveau chapitre politique, la première présidente du pays élue en 2019 a opté pour la sobriété d’une robe framboise à l’encolure bateau. Une tenue élégante et sophistiquée sur laquelle venait se poser de délicats boutons, de la même couleur, sur toute sa longueur. Ce n’est pas tant cette robe qui a marqué les esprits des journalistes présents pour ce jour exceptionnel. En pleine pandémie, Zuzana Čaputová n’a pas oublié de prendre ses précautions et a enfilé les gants et le masque préconisés. La présidente a accordé son masque à sa robe et a opté pour des gants en cuir marron pour trancher avec son look monochrome. Des mesures de sécurité très pointus qui changent des modèles en blanc et bleu ciel.

Zuzana Čaputová, présidente slovaque et présidente du style

Depuis quelques jours, les gants et les masques sont devenus de véritables indispensables pour contrer le virus. Soucieuse de son image, la présidente slovaque ne cesse de prouver que protection et style ne sont pas incompatibles.

Très active sur son compte Instagram, la femme d’État de 46 ans partage régulièrement ses sorties officielles toujours plus lookées les unes que les autres. Et pour cause, Zuzana Čaputová a pris l'habitude d'accorder son masque à sa tenue du jour. Il y a quelques jours, la présidente slovaque affichait un total look lie de vin dans une robe blazer assortie à ses accessoires. Le même soir, elle s’était protégée du froid dans un long manteau peignoir gris

(...) Cliquez ici pour voir la suite