Coronavirus : pourquoi Emmanuel Macron prend-il la parole ce soir et que va-t-il dire lors de son allocution télévisée ?

“C’est grave, Monsieur le Président ?” Telle est la question que pose Le Parisien dans son édito du 12 mars 2020. Voilà moins de 24 heures que l’Organisation Mondiale de la Santé a officiellement qualifié la crise du Covid-19 de “pandémie”. C’est aussi, accessoirement, la question que se posent aujourd’hui presque tous les Français au sujet du coronavirus. D’autant plus que le chef de l’Etat Emmanuel Macron doit s’exprimer face à tous ses compatriotes le soir même, à 20 heures précises, lors d’une allocution télévisée exceptionnelle, dans les tuyaux, dit-on, depuis le week-end du 8 mars. Mais que va-t-il dire aux habitants de l’Hexagone ? Voilà une autre question à se poser. “Pour ceux qui en doutaient, l’heure est grave”, alertent nos confrères. “L’exercice est rare. Il va falloir à Emmanuel Macron trouver les mots pour rassurer… et prévenir.” Rassurer sur trois points précisément : l’état sanitaire (comment s’organiser ?), l’état économique (comment sera la crise ?) et enfin, l’état démocratique (les élections Municipales auront-elles bel et bien lieu ?). Rassurer, mais aussi anticiper.

Un ton sobre pour des mesures extraordinaires

Son entourage prévient : Emmanuel Macron envisage de “rendre compte de son action de gestion de crise, en toute transparence et avec pédagogie.” Un Ministre confie, sans trop se mouiller : “Qu’il prenne la parole là, c’est le bon moment. Il sera dans un rôle très présidentiel, pour préparer de manière très solennelle les Français à l’épidémie généralisée qui nous attend. Le ton sera volontairement sobre, en appelant chacun à la responsabilité, sans céder à la panique car le pays est prêt à affronter cette crise.” Pour sa part, Patrick Zylberman, professeur émérite d’Histoire de la Santé, estime que “si Emmanuel Macron a décidé de s’exprimer devant la nation, c’est peut-être pour dire au pays qu’il est nécessaire de prendre de nouvelles mesures contraignantes afin de contrer l’expansion du virus.” Il précise : “Quand l’Etat prend des mesures

(...) Cliquez ici pour voir la suite