Coronavirus : comment va se dérouler le concert-test parisien ?

·1 min de lecture

Après Barcelone, un concert-test made in France va enfin avoir lieu à l’AccorHotels Arena, samedi soir à Paris. Mais plus qu’un concert, avec des prestations du DJ Etienne de Crécy (à 17h) et du groupe Indochine (à 18h), il s'agira d'une véritable expérimentation scientifique avec des critères spécifiques. Déjà, tous les volontaires devaient avoir entre 18 et 45 ans, résider en région parisienne et ne pas avoir été en contact avec un malade du Covid-19 dans les deux semaines précédant le concert. L’AP-HP et le Prodiss (principal syndicat du spectacle vivant), qui coordonnent l’étude, en ont retenu 7.500. 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

"Ça rappelle le bon vieux temps des concerts !" 

La première étape, pour eux, a été de se rendre à l’AccorHotels Arena pour se faire tester. A la place des spectateurs, la fosse de la salle était remplie de stands. "C’est clairement la plus grande opération de tests qu’on ait eu à faire depuis un an. Ça ressemble à ce qu’on fait tous les jours mais c’est juste multiplié", confie à Europe 1 Tayeb Tounsi, l’un des responsables de Covisan, le dispositif de traçage et de tests de l’AP-HP.  

Alors l’organisation était militaire : après avoir rempli un certain nombre de documents et fait un test antigénique, Marion, une volontaire, a dû attendre ses résultats dans l’entrée de l’AccorHotels Arena. En fond sonore, Indochine, tête d’affiche du concert-test. "Ça rappelle le bon vieux temps des concerts !",...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles