Le corset minceur, bonne ou mauvaise idée pour perdre du ventre ?

Une poitrine généreuse, une taille de guêpe et un postérieur rebondi : la tendance est aux corps en forme de sablier. Pour se conformer à ce standard de beauté, certaines n'hésitent pas à négliger leur santé. Après tout... Il faut souffrir pour être belle ? Actrices, stars de la télé-réalité et autres influenceuses font la promotion de divers produits minceur. En tête de liste ? Le corset minceur, auquel on prête désormais des vertus amincissantes. Une tendance plus dangereuse que bénéfique, de l'avis de nombreux experts.

Qu'est-ce qu'un corset ?

Ce sous-vêtement était couramment porté par les femmes, dès le XVIème siècle, et jusqu’au début du XXème siècle. Il était constitué d’une armature rigide, qu'on laçait dans le dos, et comprimait la taille pour sculpter artificiellement une silhouette des plus fines. Au fil des décennies, il a perdu en popularité, à cause de l'inconfort qu'il occasionnait. Aujourd'hui, il revient sur le devant de la scène pour ses soit-disant vertus minceur.

"De nos jours, on pense plutôt aux corsets médicaux, réalisés sur mesure pour traiter des causes orthopédiques, autrement dit, pour stabiliser et rectifier les déformations de la colonne vertébrale, dans le cadre de pathologies comme les scolioses, ou pour soutenir le rachis après une opération de type arthrodèse ou ostéosynthèse", explique Antoine Gervais kinésithérapeute. Et d'ajouter : "C'est un peu l'équivalent des appareils dentaires, mais pour la colonne vertébral....

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles