Coton bio, éco-responsable... Nos conseils pour faire le bon choix

·1 min de lecture

A lui seul, le coton occupe 2,5% des surfaces cultivées et engloutit 25% des pesticides consommés dans le monde. Et près des 2/3 du coton cultivé est génétiquement modifié. Pire, le coton bio ne représente que 0,7% du coton produit dans le monde. "La plupart des marques mass-market utilisent des termes génériques qui sont trompeurs, estime Eloïse Moigno, fondatrice de SloWeAre, plateforme engagée dans la mode éco-responsable et éthique. Il faut vraiment apprendre à lire entre les lignes !"

Dans l’univers du textile, Gots (pour Global Organic Textile Standard) est le label de référence pour les vêtements biologiques. "C'est le label le plus complet, estime Eloïse de SloWeAre, car il intègre les dimensions environnementale et sociale." Pour obtenir l'étiquette Gots "biologique", les produits textiles doivent intégrer au minimum 95% de fibres biologiques certifiées. Le label garantit aussi que les normes sociales définies par l’organisation internationale du travail sont respectées (pas de travail des enfants, horaires de travail décent, liberté syndicale etc.). "Il est payant pour chaque produit, poursuit l’experte. Il n’est donc pas forcément accessible aux très jeunes marques qui pourraient pourtant y prétendre."

Le label Oeko-Tex est lui de plus en plus courant et inspire confiance aux consommateurs. Il est intéressant, car il permet de certifier qu’il est sans substance toxique et donc inoffensif pour la santé humaine. Mais attention cela ne signifie pas que le coton est bio (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles