Coup de chaud : symptomes de l'insolation chez bébé, quand s'inquiéter, comment réagir ?

Exposer un bébé à la chaleur trop longtemps peut causer une déshydratation, car la transpiration permet à son corps de se maintenir à 37°C. Mais aussi une hyperthermie lorsque le corps ne transpire pas assez, et un potentiel coup de chaud.

Le coup de chaud, ou insolation, est facilement détectable chez un enfant. D'après le ministère de la Santé, il souffre d'une fièvre intense avec une température pouvait atteindre les 40°C, sa bouche est sèche, son pouls s'accélère, il éprouve une somnolence anormale, se montre hyperexcité, a les yeux creux et les pupilles dilatées, souffre de nausées et vomissements, et peut perdre conscience. Si le nourrisson est déshydraté en plus d'avoir attrapé une insolation, il peut aussi perdre du poids, et ses urines deviennent moins abondantes et plus foncées.

Lorsque le coup de chaud concerne un bébé, il faut toujours s'inquiéter. La situation se révèle alarmante si sa température augmente rapidement et atteint –voire dépasse– les 40°C. Si sa peau est chaude, rouge et sèche, qu'il souffre de maux de tête violents, qu'il est confus, qu'il perd confiance ou qu'il convulse, il faut appeler le 15 (ou le 112) ou se rendre aux urgences au plus vite. Non traité, le coup de chaleur peut causer des séquelles irréversibles et aller jusqu'au coma. En attendant les secours, il faut faire baisser sa température en le déshabillant, en le plaçant à l'ombre, en l'aspergeant d'eau froide, en le ventilant, ou en lui donnant une douche ou un bain frais.

Ces gestes doivent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles