Voici la coupe courte à la garçonne qu’on verra partout cet automne… La Mixie cut est la tendance du moment

·2 min de lecture

La Mixie cut est la coupe courte du moment. Pure alliance de la Pixie cut et de la coupe mulet, le look a déjà été adopté par Miley Cyrus ou Úrsula Corberó. Zoom sur ce style à la garçonne qui fait des émules cet automne.

Les coiffures vintage ont le vent en poupe. Alors que la coupe Shag fait sensation depuis plusieurs saisons déjà, l’année 2021 a été marquée par le retour du brushing des années 70 et l’émergence de la Wolf cut. Le temps est aux chevelures dégradées, sublimées par des couches superposées. C’est donc en toute logique que cette tendance s’impose aussi sur cheveux courts avec l’avènement de la Mixie cut.

Le style est la pure alliance de deux coupes de cheveux iconiques : la Pixie cut et la coupe mulet. Un brin asymétrique, la Mixie cut fait la part belle aux variations de longueurs. Ainsi, la coupe est courte à l’avant et sur le sommet de la tête tandis que des cheveux légèrement plus longs se déploient à la naissance à la naissance de la nuque. De quoi rappeler la mèche qui fait la signature de la coupe mulet. Les mèches effilées créent une démarcation douce et subtile. Le mouvement est aérien, comme si les cheveux étaient fouettés par le vent.

Audacieuse avec un air rebelle, la Mixie cut tranche avec les looks sages et guindés. Elle donne une allure vintage et moderne à la fois, en totale adéquation avec l’air du temps. De quoi afficher un style de baby doll androgyne et rock’n’roll. Miley Cyrus ou Úrsula Corberó l’ont déjà adoptée. L’actrice de La Casa de Papel en a d’ailleurs fait sa signature. Elle la porte en version lisse, wet ou même avec une frange coupée en triangle. Elle fait preuve d’une...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles