Coupe du monde de football : les supporters contraints de supprimer des applications au Qatar

William Hook

Elle fait grand bruit : la Coupe du monde de football débutera le 20 novembre 2022 au Qatar. Les équipes s'affronteront tandis que les appels au boycott se multiplient. De nombreux scandales font la Une depuis quelques mois sur l'organisation de cette compétition. Aberration climatique, travail forcé, recours aux entreprises liées à la construction des camps Ouïghours... le Qatar fait l'objet de vives critiques. Pour se rendre sur place, les supporters devront par ailleurs suivre quelques règles. Le pays est régi par une législation directement inspirée de la charia, ce pourquoi la FIFA a publié vendredi 11 novembre 2022 un "Fan Guide" afin de respecter la "culture locale". Alcool, tenues vestimentaires, défense de photographier certains lieux, les interdictions sont très explicites. Une nouvelle recommandation de la Commission nationale de l'information et des libertés (CNIL) a vu le jour mardi 15 novembre 2022 dans les colonnes de FranceInfo.

Pour éviter de s'attirer des ennuis au Qatar, la CNIL préconise aux supporters de surveiller avec attention leur smartphone. Les personnes se rendant dans le pays devront s'assurer de ne pas détenir des applications de paris en ligne et de jeux d'argent, mais aussi d'application de rencontres LGBT. Si la commission émet ces recommandations, c'est pour une bonne raison. Détenir ce type d'application sur son téléphone pourrait conduire les individus en prison et pour cause. Au Qatar, avoir recours à des jeux d'argent est passible d'un emprisonnement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite