Coupe du monde de rugby : des sifflets pour Macron lors de son discours d'ouverture

Une partie du public du Stade de France a sifflé Emmanuel Macron vendredi durant son discours d'ouverture du Mondial-2023 de rugby entre la France, pays-hôte, et la Nouvelle-Zélande.

Des "Allez les Bleus" sont également descendus des gradins quand le président français a fait applaudir "toutes les équipes" et quand il a appelé de ses voeux une victoire des hôtes de ce Mondial qui durera huit semaines avant de livrer son verdict le 28 octobre.

Des sifflets aussi sur dans les fans zones

A Marseille, dans la fan-zone installée en bord de plage, à l'Escale Borély, et sur celle de la Place de la Concorde à Paris, le public a également sifflé en nombre son allocution, avec quelques insultes qui ont aussi fusé.

À lire aussi Emmanuel Macron invoque ses racines pyrénéennes pour parler rugby

"Place au jeu", a lancé le chef de l'Etat à la fin de son discours, qui suivait une cérémonie d'ouverture dans laquelle l'acteur français Jean Dujardin, oscarisé pour "The Artist", a célébré pendant une vingtaine de minutes "l'art de vivre à la française".

Après le discours d'Emmanuel Macron, les Bleus et les All Blacks sont entrés dans l'arène où, dans la moiteur d'un Stade de France surchauffé, canicule et excitation obligent, les deux équipes se livreront à un match qui s'annonce dantesque, après le traditionnel haka néo-zélandais.

À lire aussi Apprenez à distinguer les différents « hakas » du rugby


Lire la suite sur ParisMatch