Coupes courtes : 6 erreurs à éviter après 50 ans

© Getty Images/iStockphoto

C’est une règle qui vaut pour toutes les coiffures et tous les styles. Un bon coiffeur doit toujours adapter la coupe à votre morphologie que ce soit au niveau de la frange, des pattes, de la longueur sur le dessus de la tête ou dans la nuque. Par exemple, en cas de double menton ou de visage rond, mieux vaut dégager les contours et allonger la forme du visage en gardant des longueurs dans la nuque. Alors que les visages carrés méritent quelques longueurs sur les contours pour adoucir les angles.

Il ne faut pas croire que les cheveux courts ne demandent pas d’efforts. Au contraire, il est important de leur apporter du style et de la matière. Vous pouvez texturiser la fibre à l’aide d’un produit coiffant avant de la froisser au doigt afin de donner du mouvement à l’ensemble. Autre possibilité, adopter une frange rideaux qui apporte de la douceur et atténue l’effet visage fatigué et marqué.

S’il est intéressant d’accessoiriser une coupe courte avec des boucles d’oreilles, du mouvement et/ou un peu de maquillage, mieux vaut ne pas trop forcer sur le maquillage, le brushing ou faire une permanente. Adoptez la philosophie du "Less is more" !

La coupe très courte avec des mèches effilées peut vous faire prendre 10 ans d’un coup et c’est exactement ce que l’on cherche à éviter. Vous pouvez opter pour une mini frange si vous aimez ce style affirmé car il vaut mieux couper et dégager le visage (sauf au niveau des pattes) plutôt que d’avoir des mèches effilées sur le contour, dixit la pro (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite