Couple : quand notre éducation nous joue des tours

Valérie Josselin
·1 min de lecture

Chacun apporte dans son histoire d’amour les schémas de fonctionnement hérités de son histoire familiale. Prenons-en conscience pour éviter les clashs !

Après la énième dispute sur le même sujet, on se demande tous : « Pourquoi cette répétition ? ». C’est que, bien souvent, derrière les reproches, les racines du problème sont beaucoup plus profondes. Pour les identifier, il faut remonter à l’histoire familiale de chacun. « Les couples qui viennent me consulter sont toujours étonnés lorsque j’aborde la question, rapporte Ginevra Uguccioni, neuropsychologue et psychothérapeute de couple : “Pourquoi évoquer ma famille, alors que je suis là pour parler de mon couple?” Il est vrai qu’il est plus “facile” de se remettre en question en tant qu’individu que d’interroger sa place au sein de sa propre famille. C’est une “vérité” que nous avons intégrée au plus profond de nous-mêmes et qui nous a construits très précocement ».

Selon l’auteure de Couple : la famille en héritage (Larousse), ce travail est indispensable pour lever les malentendus. « Le couple additionne deux systèmes de croyances, qui peuvent s’entrechoquer, analyse-t-elle. Chaque partenaire peut même présenter à son conjoint la “facture” de ce qui n’a pas été réglé avec sa famille, en espérant qu’il viendra la solder ». Démonstration.

« Nous ne faisons plus l'amour depuis dix ans »

Eléonore, 38 ans, et Nicolas, 37 ans, parents de trois enfants de 7 à 12 ans

Elle « Je suis très malheureuse que mon mari s’éloigne de moi, car j’en suis encore amoureuse, même si...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi