Couple : voici le motif de rupture le plus douloureux… et c’est la science qui le dit !

·1 min de lecture

Si une séparation n'est jamais facile à vivre, il existe pourtant un motif de rupture encore plus difficile à encaisser que les autres selon la science.

« Ce n’est pas toi, c’est moi », « Je préfère qu’on reste amis », ou encore « Peut-être qu’on devrait faire une pause »… Si les motifs de rupture sont nombreux, l’un d’entre eux serait plus douloureux encore que les autres, à en croire une récente étude menée par l’Université de Cornell, à New York.

Après avoir interrogé plus de 600 personnes sur leurs expériences amoureuses, les chercheurs ont ainsi établi que le fait d’être quitté.e pour une autre personne est sans doute le motif de rupture le plus difficile à encaisser et « blessant ». « Cela peut être dû au fait que le rejet favorise le sentiment d’exclusion et affecte au contraire le sentiment d’appartenance », précisent les chercheurs dont les résultats ont été publiés dans la revue Personality and Social Psychology. Si être quitté.e pour une autre personne affecte profondément l’estime de soi, les scientifiques ont constaté que le fait de rompre sans véritable motif générait également énormément de souffrance. Dans l’incompréhension la plus totale, les personnes « ghostées », persuadées qu’elles ont été quittées pour quelqu’un d’autre, cherchent alors désespérément à obtenir des réponses à leurs questions. Une situation extrêmement difficile à vivre et génératrice de stress, pouvant même pour certain.e.s, conduire à des troubles dépressifs…

À voir aussi : Voici comment les couples heureux...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles