Votre couple ne fonctionne plus ? Vous êtes peut-être dans un "divorce invisible"

Witthaya Prasongsin / Getty Images

Préserver les apparences coûte que coûte, même quand l’affection et l’intimité semblent avoir quitté le domicile conjugal. Cette situation porte un nom : le divorce invisible. Ce phénomène intervient quand la relation amoureuse est complètement dénuée d'amour. Selon Psychology Today, on utilise ce terme pour parler des couples qui, s’ils ont l’air parfaits vus de l’extérieur, débordent de mépris l’un envers l’autre et font voler les assiettes une fois les portes fermées. Mais mettre fin à un mariage n’est pas une chose simple, que ce soit pour des raisons financières, pour le (supposé) bonheur des enfants ou par peur de se retrouver seul·e.

Selon une récente étude reprise par Cosmopolitan, la France serait le dixième pays européen qui divorce le plus. Ce qui nous place dans la moyenne, avec environ 45 % des mariages qui se terminent par un divorce, le plus souvent pour cause d’infidélité. Mais si près d’un mariage sur deux se termine par une sépration, cela ne signifie pas pour autant que tous les mariages sont heureux. Comme l’explique Elle, dans les cas de divorce invisible, il arrive que le couple vive “ensemble mais fonctionne séparément, généralement pour maintenir l’image d’un mariage sain”. Un couple plus à l’image d’un partenariat financier que d’un mariage donc, qui échangera sur la vie des enfants ou les tâches ménagères et qui n’hésitera pas à aller voir ailleurs, que sa moitié le sache et soit d’accord ou non.

Sur le même sujet ⋙ Sexe : les clés d'un couple qui dure, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quel type de rencontre amoureuse est faite pour vous ? Faites ce test pour le savoir
Couple : vous avez peur que la routine s'installe ? Appliquez la règle du 2-2-2
Le "micro-ghosting", ce comportement amoureux courant mais néfaste pour le couple
Couple : êtes-vous victime de "pocketing", ce comportement toxique et néfaste pour la santé mentale ?
Tout sur le concept islandais de l'Eingleði, ou comment célébrer la joie d'être célibataire