Couple : comment savoir si c'est la fin ?

·1 min de lecture

Repérer le moment où on doit se séparer de son conjoint n’est pas toujours facile. Pourtant, il existe des signes qui ne doivent pas vous tromper.

La première question à se poser est de se demander si on est encore véritablement heureux. Si cette relation ne vous apporte plus le bonheur, l’épanouissement et le partage qui caractérise un couple, il faut s’inquiéter. Mais attention, parfois, il peut s’agir de simples crises passagères qui ont un caractère évolutif. Autrement dit elles peuvent donner lieu à une sorte de réaménagement de la relation. On s’aime toujours, mais on a envie de faire évoluer et fonctionner le couple différemment.

L’autre signe qui ne trompe pas est la disparition de la complicité. Si on constate que cette dernière n’existe plus autant qu’au début d’une histoire, là aussi, il faut s’interroger.

Un pas difficile à franchir

En dehors de ces repères, il en existe une autre qui relève de la confiance. S’il y a trahison ou tromperie, c’est le signe d’un dysfonctionnement dont il faut tirer les conclusions. Les relations toxiques sont souvent très compliquées à rompre. "On peut se trouver dans un état de culpabilité permanente. C’est de ma faute, j’ai fait quelque chose de mal, ça vient de moi si mon partenaire agit mal, donc on n’ose pas rompre un lien dans lequel le bonheur et l’équilibre affectif n’ont plus leur place", explique Géraldyne Prévot-Gigant, psychopraticienne. Le pas est donc difficile (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Je n'arrive pas à faire l'amour lumière allumée
Envie (Ep 4), l'émission des femmes qui assument leurs passions
Envie (Ep 3), l'émission des femmes qui assument leurs passions
Parmi ces 12 situations, où en est votre sexualité depuis un an ?
La contraception d'urgence en 6 questions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles