Couple : y a-t-il un âge pour commencer une thérapie ?

Elia Manuzio
Dans son livre "Devenir" (sorti fin 2018), Michelle Obama révèle avoir suivi une thérapie de couple au début de son mariage avec Barack. Dans son cabinet, Sophie Touttée Henrotte, thérapeute, reçoit justement de plus en plus de jeunes. Nous lui avons donc demandé de décrypter ce phénomène.

Vous recevez des couples de 24 ou 25 ans, parfois moins. C’est nouveau ?

Oui assez. C’est en partie dû au fait que le développement personnel prend une place de plus en plus importante. Il y a moins de problème à dire "Je suis suivi.e par un thérapeute" et j’ai de plus en plus de couples ensemble depuis un ou deux ans seulement. Ils ne le crient pas non plus sur les toits mais cela devient une démarche moins taboue. En cas de trahison par exemple, il arrive souvent que l’un des deux pose l’ultimatum de la thérapie, ça c’est nouveau.

Cela veut dire que les jeunes couples se battent plus qu’avant ?

Oui et non. Les nouvelles générations connaissent le nombre de divorces. Les jeunes ont envie de faire mieux que leurs parents. Ils cherchent à la fois de la réassurance en thérapie mais ils se disent aussi qu’avec les rencontres en ligne, c’est facile de retrouver un.e partenaire.

Pourquoi viennent-ils consulter ?

Jusqu’à la petite trentaine, les couples viennent en général parce qu’ils se demandent s’ils veulent vraiment s’engager. Ils ont besoin de clarifier les choses et de savoir s’ils sont vraiment faits l’un pour l’autre. C’est comme un label, le spécialiste devient une "caution". Souvent, l’un veut s’engager et l’autre freine. Voir un.e thérapeute, c’est une façon de se sentir en sécurité dans leur décision. Je vois aussi de t ...

Lire la suite sur www.glamourparis.com"Gurus" : le premier épisode du podcast qui file des frissons est disponible
"Skam France" : France Télévisions frappe fort avec une série ancrée dans son temps
Musique : voici pourquoi vous devriez absolument voir Kiddy Smile en live
"Game of Thrones" : deux démographes français prédisent les morts de la série
"Downtown Abbey" : tout ce que l’on sait du film inspiré de la série