Coupures d’électricité : les agents d’Enedis s’exercent à couper le courant dans les villes

Michael Schwarzenberger

Cela fait maintenant plusieurs mois que la question environnementale autour du réchauffement climatique inquiète. Des augmentations autour des factures sont à prévoir ainsi que de potentielles diminutions de distribution. Ce cas semble se confirmer avec les informations dévoilées par Le Parisien mardi 22 novembre 2022. Le distributeur d'électricité Enedis a d'ailleurs mis en place plusieurs exercices dans la région Centre-Val-de-Loire en provoquant des coupures de deux heures, volontaires et localisées. Cela concerne 27 autres agences du pays. RTE (Réseau de transport d'électricité) a de nouveau tiré la sonnette d'alarme la semaine dernière en évoquant un risque "élevé" de tensions sur le réseau électrique qui pourrait survenir début 2023 avec l'arrivée d'une vague de froid. Ainsi, RTE et Enedis ont dû renforcer leurs plans d'urgence comme ils le font à chaque fin d'année.

Les pics de consommation en hiver surviennent entre 8 heures et 13 heures puis entre 18 heures et 20 heures. Si les ressources finissent par être insuffisantes, il serait possible que des mesures radicales soient prises. Des lieux seront prioritaires tels que les établissements de santé, les hôpitaux, les laboratoires, les réseaux télécoms et les transports pourront éviter la coupure d'électricité contrairement aux sites militaires et les prisons qui ne sont pas concernés. Mais celles-ci ne se feront pas subitement. En effet, l'information sera confirmée à travers les médias ou via l’appli Ecowatt. "Dans ce cas, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite