Courbatures : causes, symptômes à reconnaître, comment les éviter et les soulager

Les courbatures traduisent les minuscules fissures de certaines fibres musculaires, survenant suite à un effort musculaire trop intense. Les courbatures peuvent aussi s’observer en cas d’infection virale ou suite à la prise de certains médicaments, et notamment des interférons (utilisés dans le traitement d’hépatites, de cancers, de sclérose en plaques…). Mais, comment les traiter, et surtout, comment les éviter ?

Les courbatures sont des douleurs musculaires qui ne sont pas traumatiques, c’est-à-dire qu’il ne s’agit pas d’une déchirure musculaire ou d’un claquage. C’est pourquoi elles ne surviennent que quelques heures après un effort inhabituel (généralement 24 heures après). On peut également avoir des courbatures lors de certaines maladies infectieuses, dont un des meilleurs exemples est la grippe, rappelle le Larousse médical. Les courbatures, comme les crampes, sont des affections musculaires bénignes qui ne portent pas à conséquence.

Les courbatures sont dues à une sollicitation excessive de muscles qui ne sont pas habitués à fournir de tels efforts. Ces derniers vont provoquer de petites fissures (microlésions) au niveau des fibres qui constituent les muscles. C’est le processus qui permet la reconstitution de ces fibres musculaires qui génère les douleurs. À noter que la déshydratation peut jouer un rôle important dans la survenue des courbatures, puisqu’elle va fragiliser les muscles en diminuant leur oxygénation. Les infections virales, également, vont dans certains (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles