Courrier astro : « Je suis Vierge et je ne peux pas m’empêcher de résoudre les problèmes des autres »

©United Archives GmbH / Alamy / Abaca

Cette semaine dans notre courrier des étoiles, c’est Elsa qui jette une bouteille à la mer. Comme 78% des Vierge, c’est plus fort qu’elle : elle vole au secours tout le monde.

« Cher ELLE, lorsqu’un ami me parle d’un souci, je ne peux m’empêcher d’essayer à tout prix de résoudre son problème. Alors que parfois, tout ce qu’il veut, c’est une oreille attentive. Autre inconvénient : j’adore m’occuper des problèmes des autres mais jamais des miens. » Chère Elsa, il n’y a rien de plus Vierge que le syndrome de l’infirmière. Le seul vice de ton signe ? Rendre service.

Lire aussi >> Syndrome de l’infirmière : ces femmes attirées par les hommes qui vont mal

Besoin de rien, envie de se rendre utile

Toi et ton signe opposé et polaire, le Poissons, partagez une nette propension à vouloir tout sacrifier pour les autres. Que ce soit par pur amour d’autrui (et manque total de limites) comme les Poissons, ou par besoin compulsif de se sentir utile chez la Vierge. Celle-ci est certes liée à la planète de l’intellect, Mercure, mais certains astrologues l’associent à une figure divine moins connue : Cérès, déesse de l’agriculture et de l’artisanat. Tu l’as compris, le dada de ton signe astrologique, c’est d’être essentiel à la population.

Anxieux et rigoureux, le signe de la Vierge est en fait accro à l’ordre, la résolution et l’anticipation. Sans surprise, chaque aspect de sa vie est vu comme un casse-tête à résoudre.

Lire aussi >> Quelle divinité grecque êtes-vous d’après votre signe astro ?

Exister pour soi

Rassure-toi, le complexe du Saint-Bernard (ou de Lassie) n’est pas une fatalité....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles