Course-poursuite à Grenoble : une femme de 18 ans tuée dans des tirs avec les policiers

C'est un nouveau refus d'obtempérer qui tourne au drame. Suite au décès d'une jeune femme de 18 ans, le procureur de Grenoble Éric Vaillant est revenu sur les faits dans un communiqué. La scène s'est déroulée mardi vers 2 heures du matin, au départ à Saint-Martin d'Hères, dans la banlieue de Grenoble. À ce moment-là, un équipage de police souhaite contrôler une Renault Mégane blanche ayant commis plusieurs infractions au code de la route. Mais le conducteur ne s'arrête pas et une course-poursuite démarre.

"Ils l'ont poursuivi dans toute la ville de Grenoble. Ça a duré longtemps. Le conducteur du véhicule tirait contre les policiers. À un moment donné, ils l'ont bloqué pas très loin de la gare de Grenoble, du palais de justice. Ils ont fait feu contre ce véhicule parce qu'il refusait de s'arrêter. Mais le véhicule a réussi à redémarrer et à repartir dans la ville et il s'est arrêté un peu plus loin car le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule", raconte le procureur.

>> Retrouvez Europe Midi en replay et en podcast ici

L'homme interpellé puis interrogé en garde à vue

L'homme a ensuite été interpellé malgré une nouvelle tentative de fuit à pied. Dans le véhicule, place passager, les policiers découvrent une personne décédée par balle, ayant visiblement reçu un tir. "Elle avait donc une plaie au cou qui a été constatée immédiatement par les services de secours. Cette jeune fille avait des papiers d'identité, donc on a pu l'identifier. On sait que c'est une jeune ...


Lire la suite sur Europe1