La couvade chez l'homme, un phénomène encore mal connu

Une grossesse nerveuse au masculin, est-ce possible ? La couvade est un phénomène surprenant, parfois spectaculaire, qui touche certains futurs papas, avec notamment une prise de poids au niveau du ventre. On vous explique tout sur ce phénomène.

Avec Roberte Laporal, musicothérapeute et auteure du livre “La couvade ou le père bouleversé”

Phénomène encore peu connu, le syndrome de la couvade est une modification physiologique et psychologique qui s'opère chez le futur père durant la grossesse de sa compagne. La couvade concernerait environ une grossesse sur 6. La manifestation physique la plus caractéristique est la prise de ventre. A quoi est dû ce phénomène ? Quels sont les symptômes qui le caractérisent ? On fait le point sur ce sujet en compagnie de Roberte Laporal, musicothérapeute et auteure du livre “La couvade ou le père bouleversé”.

Définition : c'est quoi la couvade chez l'homme ?

Tout d'abord, il faut savoir que ce phénomène, bien que rare, est plus répandu qu'on ne le croit… il est important de déterminer ce qu'est concrètement le syndrome de la couvade, comme l'introduit Roberte Laporal : « Il est important de savoir dans un premier temps que le phénomène de la couvade chez le futur papa est encore rempli de mystères. On est encore dans la recherche sur ce sujet. En règle générale, lorsqu'on parle de couvade, on parle de perturbations ou de manifestations chez l'homme qui s'apparentent aux perturbations qu'on voit régulièrement chez la femme enceinte. Ce phénomène de la couvade n'est toutefois pas exclusivement paternel,...

Lire la suite

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Les écarts au cours d’une grossesse peuvent être dramatiques. Attention, les médicaments à base de plantes sont tout aussi toxiques que les autres"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles