Couvre-feu à 18h : pourquoi Emmanuel Macron redoute l'arrivée de l'heure d'été

·1 min de lecture

Qui dit heure d'été, dit soirée entre amis ou en famille... loin du canapé. Du moins, c'est ce qui aurait dû se produire si la pandémie de Covid-19 n'avait pas fait son apparition sur le territoire avec le fameux "patient zéro". Pour Emmanuel Macron, conscient que les Français viennent à bout de leurs efforts individuels, ce changement d'horaire pourrait représenter un risque majeur. Un risque que l'époux de Brigitte Macron n'est visiblement pas prêt à prendre... Et pour cause, depuis le 27 décembre 2020, une large campagne de vaccination a lieu à travers tout le pays, seul levier possible pour sortir de la pandémie. À ce jour, ce ne sont pas moins de 4,1 millions d'habitants qui ont reçu la première dose du vaccin, soit 6% de la population. Un chiffre qui avance timidement... Raison de plus pour prendre toutes les précautions possibles.

Au cours d'un conseil de Défense tenu mercredi 10 mars 2021, Emmanuel Macron a fait part de ses inquiétudes au sujet de l'heure d'été, prévue le 28 mars prochain. "Les longues soirées d’hiver à la maison, ça passe. Mais quand vient le printemps, ça casse", souffle un proche de l'Elysée à France Inter, avant d'ajouter : "Le ministère de la Santé étudie sérieusement la question..." En effet, selon l'Elysée, le couvre-feu imposé à 18 heures depuis le 16 janvier 2021 pèserait lourdement sur le moral des Français. Un symptôme qui pourrait s'aggraver avec l'arrivée des beaux jours : "Ça risque de devenir compliqué", confie un proche du gouvernement. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite