Covid-19 : les 3 points communs de ceux qui transmettent le virus

·1 min de lecture

Persuadés que le covid-19 suit le modèle d'autres épidémies de maladies infectieuses, où environ 18% des personnes infectées sont responsables de 80% de la transmission de la maladie, les chercheurs de l’Université de Harvard (Etats-Unis) ont évalué les particules aérosol expirées par 194 volontaires. Cette analyse leur a permis de les diviser en différents groupes, allant de "super épandeurs" (au moins 159 particules de virus par litre d’air) à "faibles épandeurs".

Si les chercheurs n’ont trouvé aucune corrélation avec le sexe (hommes et femmes transmettent le virus de la même manière), ils ont en revanche trouvé 3 facteurs communs aux "super épandeurs" de virus : un indice de masse corporelle élevé, l’âge (plus élevé aussi) et le niveau d’infection au covid-19.

Lorsque nous parlons, toussons, éternuons... nous produisons un flux d’air rapide qui vient des voies respiratoires supérieures et expirons des gouttelettes respiratoires. "La ruée de l'air sur la fine couche de mucus qui tapisse les voies respiratoires peut briser la surface du mucus en petites gouttelettes de la même manière que les vents forts provoquent la rupture et la pulvérisation à la surface de l'océan" expliquent les chercheurs.

Leur étude a permis de déterminer qu’un nombre plus important de particules étaient expirées à mesure que l’infection avance mais aussi par les personnes obèses ou âgées. "Mais bien que nos résultats montrent que les jeunes (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT. Covid-19 en France ce 16 février : chiffres, annonces
Quels sont les pays qui ouvrent leurs frontières aux vaccinés contre le Covid-19 ?
La voix, un détecteur de mensonge ?
Un médicament anti-diabète pourrait aider les personnes atteintes d'obésité
Déclarer les effets secondaires des compléments alimentaires, c'est possible
Épilepsie : les symptômes, le diagnostic et les traitements de cette maladie neurologique