Covid-19 : 5 idées reçues démontées par l'OMS

L’ampleur de l’épidémie causée par le coronavirus Sars-CoV-2 est telle que de nombreux pays ont pris des décisions drastiques pour tenter de l’endiguer. Si elles sont essentielles, ces mesures renforcent les inquiétudes de la population. Une peur qui est à l’origine de nombreuses idées reçues sur la transmission, la prise en charge ou encore les mesures de précautions. On fait le point.

Je dois me rendre aux urgences en cas de suspicion de coronavirus

FAUX. Vous présentez des symptômes du Covid-19 ? Votre premier réflexe ne doit pas être de vous rendre aux urgences. Et pour cause : cela favoriserait une éventuelle transmission du virus. Si vos symptômes sont bénins, vous devez restez chez vous, éviter les contacts et appeler votre médecin avant de se rendre à son cabinet ou d'effectuer une téléconsultation. Vous pouvez également contacter le numéro de permanence de soin de votre région. Si vos symptômes s’aggravent et que des difficultés respiratoires et/ou un essoufflement apparaissent, appelez le Samu.

Le coronavirus ne touche que les personnes âgées ou fragiles

FAUX. Le Covid-19 peut toucher tout le monde, quel que soit l'état de santé ou la tranche d’âge. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) conseille donc à toute la population de "prendre des mesures pour se protéger du virus".

La maladie néanmoins plus susceptible de prendre des formes graves chez les personnes âgées ainsi que les personnes malades, et plus précisément celles touchées par une insuffisance rénale, une hypertension artérielle, une insuffisance cardiaque, mais aussi les personnes atteintes de diabète, les personnes immunodéprimées ou encore celles touchées par un cancer.

De plus en plus de cas graves ont néanmoins été recensés chez des personnes jeunes et en bonne santé. Toute la population peut donc être vulnérable face au Covid-19.

La chaleur tue le coronavirus

FAUX. "D’après les données dont on dispose jusqu’à présent, le virus de la Covid-19 peut se transmettre dans toutes les régions, y compris

(...) Cliquez ici pour voir la suite