Covid-19 : 5 points à retenir des nouvelles annonces d’Olivier Véran

·1 min de lecture

Comme chaque semaine, Olivier Véran s’est tenu devant les caméras, jeudi 25 mars 2021 à 18 heures, pour faire le point sur la situation sanitaire dans le pays. Comme l’on pouvait s’y attendre, le ministre de la Santé a annoncé de nouvelles restrictions dans plusieurs départements. “La situation épidémique n’est pas bonne. La tendance est presque partout à la hausse”, a-t-il alerté en préambule de sa conférence de presse, à laquelle Jean Castex n’a, cette fois-ci, pas participé. Les contaminations et les admissions à l’hôpital continuent en effet d’augmenter, tandis qu’un “relatif rajeunissement des malades” s’observe dans les services de réanimation. “Nous aurons besoin de bras”, a déclaré Olivier Véran, avant d’appeler à nouveau “tous les étudiants en santé et tous les professionnels de santé retraités à prêter main-forte pour la vaccination et dans les hôpitaux quand ils le peuvent”.

L’ex-neurologue a par ailleurs évoqué la situation de sa collègue, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, récemment hospitalisée et placée sous oxygénothérapie renforcée : “Je ne parlerais pas de l’état de santé de Mme Roselyne Bachelot parce qu’elle a le droit, comme chacun d’entre nous, au respect du secret médical. Par contre, je l’encourage dans le combat qui est le sien, et je lui souhaite le meilleur rétablissement possible.”

C’est la principale annonce à retenir de cette conférence de presse : la Nièvre, le Rhône et l’Aube viennent s’ajouter aux seize départements déjà confinés. “Il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite