Covid-19 : 90 volontaires vont se faire inoculer le virus

·1 min de lecture

Si les autorités sanitaires britanniques donnent leur accord, 90 jeunes Anglais âgés de 18 à 30 ans et bonne santé vont se faire injecter le coronavirus afin de participer à un essai clinique sur les réactions du système immunitaire. L'essai qui a reçu l'accord du comité d'éthique pourrait débuter dès le mois prochain. Les volontaires se verront inoculer le virus après avoir été placés sous surveillance dans un hôpital londonien. Les essais aideront les scientifiques à déterminer quelle est la plus petite quantité de coronavirus nécessaire pour provoquer une infection et la façon dont le système immunitaire réagit. Ceci afin de développer de nouveaux vaccins par la suite.

Comment cela va se passer ?

Découvrir comment le virus se développe dans le nez et analyser les tout premiers stades de l'infection chez l'Homme avant l'apparition des symptômes sont les deux objectifs principaux.

Les volontaires vont être examinés par les médecins de l'Imperial college de Londres pour vérifier qu'ils sont en bonne santé et qu'ils n'ont pas été infectés par le virus auparavant. Ils recevront la première fore du virus (et non un de ses variants) sous forme d'un spray nasal, puis ils passeront 14 jours en quarantaine à l'hôpital, tout en étant étroitement surveillés par une équipe médicale. Le suivi durera ensuite pendant un an, les volontaires étant rémunérés à hauteur de 4500 livres sterling (environ 5200 euros) pour le temps accordé à cet essai (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Top 9 des fantasmes sexuels des Français
"J'ai besoin d'alcool pour faire l'amour"
Les quinquagénaires réinventent le couple
Point G : comment le trouver et le stimuler ?
Sexo : 9 choses à savoir sur le cunnilingus